Le Vermeil

Le Vermeil, un métal précieux

De nombreux ouvrages anciens qui semblent être en or massif sont en fait en Vermeil.

– Depuis 1912, les médailles d’or des jeux olympiques sont en réalité en Vermeil.
– De nombreux joyaux dits « de couronnes royales » (Angleterre, France, etc.) sont également en Vermeil.
– De l’argenterie peut être également réalisée en Vermeil.

Donc surtout, si vous possédez des ouvrages en Vermeil, ne les vendez pas au premier venu. En effet, leur valeur peut grandement dépasser celle de leur poids en argent et or.

Pas de poinçon de garantie pour le Vermeil

Il n’existe pas de Poinçon de Garantie pour les bijoux fabriqués en Vermeil. En effet, le gouvernement français considère qu’un bijou en Vermeil est avant tout un bijou en argent. C’est donc un Poinçon de Titre Argent qui sera apposé sur le bijou.

L’argent utilisé pour réaliser un bijou en Vermeil doit être d’au moins 800 millièmes.

Poinçons de 1er Titre Argent 925 millièmes

Poinçons de 2ème Titre Argent 800 millièmes

Poinçons de Petite Garantie Argent 800 millièmes

Poinçons de Titre Argent 800 millièmes (spécifiques pour les bijoux importés en France)

La qualité de l’or servant à recouvrir l’argent d’un bijou en Vermeil doit être d’un minimum de 750 millièmes (18 carats).

Couche minimum d’or pour le Vermeil

Pour les bijoux en Vermeil la couche d’or, déposée sur l’argent, doit être d’un minimum de 5 microns.

Si la couche d’or est inférieure au minimum requis, le bijou ne sera pas considéré comme étant en Vermeil. Il s’agira  alors d’un « bijou en argent doré ».